Porto

Separated by the river Douro from the great cellars of the famous wine to which it gave its name, Porto is the second largest city of Portugal. Through a prosperous and efficient trade it transforms it into a modern city and the character of its old neighborhoods or even of the hustle and bustle of the new avenues, flanked by shopping centers, make this a charming place.

Prochains Départs

Trouvez l'expérience de plongée parfaite

Afficher plus de plongées

Cours à venir

Le cours parfait pour vous

Afficher plus cours

Un endroit différent. Avec un
immense désir de plongée.

Séparée par le fleuve Douro des grandes caves du fameux vin auquel elle a donné son nom, Porto est la deuxième plus grande ville du Portugal et il ya un certain sens de la rivalité vers Lisbonne. Mais bien que ses racines anciennes aient été conservées avec fierté, un commerce prospère et efficace la transforme en une ville moderne et son importance traditionnelle en tant que centre industriel ne diminue pas le charme et le caractère de ses vieux quartiers ni même l'agitation de la nouvelle , De centres commerciaux ou blocs résidentiels tranquilles.

La zone autour de la cathédrale mérite d'être explorée avec ses différents monuments, comme l'église Renaissance de Santa Clara et le quartier Barredo bondé, qui n'a pas changé depuis l'époque médiévale. Sur le front de mer, le quartier de Ribeira devient fascinant avec ses allées, ses maisons typiques et sa population pittoresque: il a été récemment restauré et comprend maintenant des bars et des restaurants branchés.

Le marché du Bolhão est également animé et coloré, où vous pouvez acheter presque n'importe quoi, mais très proches sont les bijoux et les magasins de cuir les plus élégants au centre-ville. La ville de Porto offre de nombreuses autres attractions, monuments et musées, ainsi qu'un calendrier culturel de plus en plus rempli. Avec une gastronomie bien connue et une population hospitalière, c'est aussi le point de départ de l'expérience inoubliable de l'escalade du fleuve Douro.

Le district est bordé au nord par Braga, au sud par Aveiro et Viseu, à l'est par Vila Real et à l'ouest par l'Océan Atlantique. Il s'agit d'une zone densément peuplée, située géographiquement dans une région privilégiée et sans atteindre d'altitudes significatives, en dépit de quelques accidents orographiques résultant des ramifications des monts Marão et Cabreira et des monts Santa Eugenia, Agrela et Valongo.

La ville de Porto ne peut être dissociée de ses granites. Par conséquent, et comme il ne pouvait pas être, il est lié à sa géologie. Il est situé, du point de vue géologique, essentiellement dans la Zone Centre-Ibérique (ZCI). Cependant, l'un des principaux contacts géotectoniques de la péninsule ibérique est le contact entre Zona Centro Ibérica (ZCI) et Zona Ossa Morena (ZOM). Ce contact est marqué à l 'ouest par la zone de cisaillement de Porto - Tomar (ZCPT) qui traverse la zone de Foz do Douro - Nevogilde, plus précisément, il faut considérer que la ville se trouve à la frontière entre ces deux zones géotectoniques .

Les références de la présence humaine indiquent que, depuis les temps préhistoriques, le lieu où se trouve aujourd'hui la «vieille ville la plus noble, la plus loyale et la plus conquise de Porto» a été habité. Ce lieu s'appellerait Cale, selon certains historiens. Les premiers documents historiques suivent l'invasion romaine par le consul Decimus Junius Brutus, qui en 137 av. J.-C. traverse les Pyrénées, progresse vers l'ouest conquérant toutes les régions jusqu'à l'Océan. Selon un texte de Salluste, Cale a été pris par Perpena un lieutenant romain. Selon les conclusions du professeur Mendes Correia, ce village autochtone serait situé sur la rive droite du Douro, au sommet de la colline de Guarda (comme on le sait actuellement).

Ce serait de cette colonie que l'attaque contre les Lusitaniens serait lancée, qu'après une résistance obstinée qui durerait un siècle, serait finalement vaincue. Entre 284 et 288, Hispánia, sous l'administration de Diocleciano, est divisé en cinq provinces Tarraconense, Cartaginense, Bética, Lusitânia et Galice. En 297 Galécia est établi comme province séparée définitive avec trois conventus de Bracara, Lucus et Asturica. La dominación romaine prendrait fin lorsque l'invasion du barbare, en l'an de 409, après un accord avec les partisans de Máximo, se faisant rebeller au titre impérial. Alans, Vandales, Goths, Suevos, etc., ont divisé le territoire conquis, avec les Suevos à la Galice (Galice), qui comprenait la province du Minho (Minius), au Douro (Durius), s'étendant jusqu'au Tage. En bas, les Wisigoths, les Alains occupent la Lusitanie. Autour de l'année 417, les alains envahirent les territoires des Suevi, les poussant à la rive droite du fleuve Douro, où ils construisent leurs défenses dans les fortifications déjà en place. Les Alans n'ont pas été en mesure, malgré de nombreux efforts, de conquérir la ville, étant ensuite expulsés par le peuple Suevo, avec le soutien des Romains.

Herménérique, le roi Suevo, étendit les murs du château, qu'il avait fondé sur la colline de Pena Ventosa (où se trouve maintenant la cathédrale), en construisant autour d'eux des maisons pour les troupes. Cette ville a reçu le nom de Cale Castrum Novum (nouveau château de Cale) en acquérant la dénomination de civitas. Au pied de cette colline se trouvait le port de Cale (port de Cale, actuel Ribeira), qui donna naissance au nom Portucale, nom donné au nouveau château, et qui allait désigner la ville à partir de la fin du siècle IV. L'ancien château se trouvait de l'autre côté du fleuve Douro, sur le site de Gaïa, le poste de défense avancé de Cale. Les deux châteaux ont été pendant des siècles dans les bras de la ville de Porto, avec le centre de l'image de la Vierge Marie, qui a toujours protégé la ville, c'est pourquoi il est aussi connu comme la «ville de la Vierge». Requiem, Roi des Suevi, se convertit au christianisme en 448, la conversion solennelle du peuple Suevo se produira en 561, le 1er Conseil de Braga. Portucale devint diocèse vers 582. Trois ans plus tard, Leovigildo, le roi wisigothique, conquit la ville, domaine qu'il occupa jusqu'à l'invasion de la Péninsule Ibérique par les Maures, qui en 716 par Abd al-Aziz soumit la ville à L'Empire musulman pendant environ 25 ans.

La ville fut de nouveau prise par D. Afonso I, roi des Asturies, dont le royaume avait quitté la reconquête chrétienne, au milieu du siècle. VIII. L'attaque vers le sud sur les Maures a conduit à la ville étant presque abandonnée pendant plus d'un siècle, restant seulement une partie de la population rurale. Plus tard, le roi Afonso III des Asturies décide de promouvoir son repeuplement, celui de celui qui a été chargé le comte Vimara Peres, en 868. En 910, le territoire d'Afonso III est divisé par ses enfants, Ordonho reste avec la Galice et a le soutien de Les comptes Portucalenses. Il est vaincu en 916, par l'émir Abd al-Rahman III, à Valdejunquera. En 950, Gonçalo Mendes assume la direction de Terra Portucalense, qui en 962 se révolte contre Sancho I de León, en suivant Gonçalo Moniz, comte de Coimbra. À la mort d'Afonso V de León, succède Bermudo III, qui est vaincu par Fernando I de Castille, en 1037, en remplaçant la dynastie de Lion par Navarre. Nuno Mendès, comte de Portucale, en 1071 révoltes contre Garcia, seigneur de Galice et Portucale et frère d'Afonso VI, roi de Léon. Il est vaincu et tué. Dans le siècle X, le domaine musulman était déjà limité à moins de la moitié de l'Espagne. D. Afonso VI, roi de Léon, seigneur de la Reconquête, menacé par une nouvelle attaque des Maures, appela à l'aide des nobles chrétiens au delà des Pyrénées.

Plusieurs nobles français sont venus aider. Parmi eux, deux Bourguignons se distinguèrent par leur valeur: le comte Henry, petit-fils de Robert II, roi de France; Et son cousin D. Raymond. Comme ils étaient de grands guerriers, leurs réalisations ont conquis l'amitié de D. Afonso VI, qui les a mariés avec ses filles, la plus ancienne, D. Urraca, avec D. Raimundo et D. Teresa avec le comte D. Henrique. Le roi de Léon divise ses domaines par ses filles, et en l'année 1096 Henrique quitte la terre au sud du fleuve Minho; Une province galicienne à laquelle le vieux Cale avait déjà donné son nom - le comté de Portucalense; Et le comté de Coimbra. Cette année D. Henrique a accordé une charte à la ville de Guimarães. Le comte Henry et sa femme, D. Teresa, ont tenté de se libérer des liens féodaux qui lient le comté au roi de Léon. Après la mort de Henry en 1114, la famille galicienne des Travas a tenté de s'immiscer sous le règne de D. Teresa, provoquant la révolte de la noblesse septentrionale du Portucalense qui, à S. Mamede (1128) a enlevé D. Teresa du pouvoir et lui a donné À son fils D. Afonso Henriques.

Il combattit sur trois fronts: se libérer des liens de vassalité envers son cousin Afonso VII, roi de Léon et de Castille; D'étendre le territoire dans la lutte contre les Maures; Et, par la voie diplomatique, rendre le vasselage à la Sainte Foi, en obtenant de là la reconnaissance du royaume de Portugal. En 1115, la reine D. Teresa (pendant la minorité de son fils) a accordé l'exemption du diocèse de Porto en relation avec la métropole brésilienne. En 1120, il donne à l'évêque D. Hugo, la ville qui est proche de la cathédrale respective, ainsi que plusieurs domaines royaux et royaux situés autour de lui, qui en 1123 a accordé la première Charte de Porto. Le nom de Porto n'apparaît que dans les chroniques du XIIIe siècle, avec le royaume du Portugal déjà définitivement formé. La simplification du nom de Portucale pour Porto devrait être d'éviter la confusion entre la désignation de la ville et celle du royaume.

The Douro River estuary that separates Porto (north) from Vila Nova de Gaia (south), covers an area with about 20 hectares and it is a local natural reserve since 2007. This makes that region one of the best place for bird whaching, especially migratory and wader species.

Some species of seagulls such as the black-headed gull Larus ridibundus, the lesser black-backed gull Larus fuscus, and the sandpiper Actitis hypoleucos are the most abundant species that can be seen during all the year.
 
Other birds might be seen at certain times of the year; for example, the heron Ardea cinerea and the small egret Egretta garzetta can be easily observed during the winter.
Another species that can be sighted in large numbers from the month of October is the white-faced cormorant Phalacrocorax carbo.

Porto is considered one of the most beautiful areas in the country due to the incredible scenery surrounding the Douro River and its banks with the typical vineyards that produces the famous Port wine.

It is possible to observe numerous species of plants in the Douro International Natural Park, such as Antirrhinum lopesianum and Aphyllanthes monspeliensis (species considered rare), Coronilla minima, Lathyrus setifolius, Linaria coutinhoi, Triloba malcolmia, Narcissus jonquilla, and many others. In Portugal many of these species can just be found in that natural park.

In the city center there is a botanical garden with 4 hectares and a great diversity of species. It is currently organized into three levels: at the first level we have the formal gardens, divided by high hedges of centenarians camellias; the second is the xerophytic garden plants with some greenhouses with cactus, tropical plants and orchids and finally the third level has the arboretum with the collections of conifers and native plants.

Facilities

One of the most complete Dive shops.

Instalações do Centro de Mergulho do Porto

Store

Instalações do Centro de Mergulho de Peniche

Classroom

Instalações do Centro de Mergulho de Peniche

History of the center

Know our roots.


Porto

This project was born from the idea of ​​extending the ha Haliotis intervention area to the north of the country based on its implementation in the national market and its long experience in PADI training. Supported by four Porto instructors, who carried out much of their training in recreational diving and technical diving, as well as part of their PADI professional training at Haliotis, the project allowed the dream to materialize in this reality of Haliotis Porto.

The facilities of Haliotis Porto are located in the city of Senhora da Hora in the Municipality of Matosinhos. This is a modern city that incorporates the fishing traditions of the North coast. Matosinhos was until recently a heavily industrialized municipality, but has been increasingly dedicated to the tertiary sector, while maintaining the oil heritage with the presence of the huge Petrogal refinery.

It is also in this city, which is located Exponor, one of the largest business fair venues in the country. It is here that we find one of the most important ports of the Great Harbor: the Port of Leixões, Portugal's largest artificial harbor, built at the end of the 19th century.

U-1277

The temperature of the water varies between 12 and 15 degrees so it is advisable to use at least, wet suits of 7 mm. Visibility varies between 3 and 10 meters. The dives are made between 25 and 30 meters, so the use of enriched air is an added value. The conditions of the sea allow practicing dives practically throughout the year, with autumn and spring being the best months with calm waters and mild temperatures.

The U1277 was one of the last German submarines to be launched into the water during World War II. Its dimensions were 67.23 meters long, 6.20 meters of pontoon, 4.74 meters of mouth and 9.55 meters of height and its crew was formed by 47 men. Its initial mission would be to patrol the northern entrance of the English Channel.

It was sunk on the night of June 3, 1945, by the crew that surrendered to the Portuguese authorities, weeks after the German surrender, off the Cape of the World, Matosinhos.

It was rediscovered for diving in 1973 where it lies 31 meters deep, on a sandy bottom. The stern is completely silted and is tilted to port at about 45 degrees. Although it presents a considerable degradation for some decades of stay in the sea, it is still possible to observe much of the periscope. At the bow, which is already partially destroyed, we can still see the torpedo lances and the rudder.

Usually you can also see huge shoals of pout, huge congers and octopuses, lavagantes and white and pink anemones. The U1277 is undoubtedly an icon of diving in Portugal, exhibiting perhaps the most representative and seductive wreck of the Portuguese coast.



Équipe

Rencontrez les membres de notre équipe qui travaillent quotidiennement pour offrir les meilleures expériences sous-marines.

Mário Vasconcelos

Dive Center Manager mario.vasconcelos@haliotis.pt


Certifications de plongée PADI Master Scuba Diver Trainer 
PADI EFR Instructor 

Certifications nautiques Coastal skipper

Mariana Vasconcelos

Dive Instructor mariana.vasconcelos@haliotis.pt


Certifications de plongée PADI Open Water Scuba Instructor
PADI EFR Instructor

Carlos Soares

Dive Instructor carlos.soares@haliotis.pt


Certifications de plongée PADI Master Scuba Diver Trainer 
PADI EFR Instructor 

Certifications nautiques Local skipper

André Andrade

Colaborador Haliotis Porto


Certifications de plongée PADI Rescue Diver

Rita Silva

Instrutora de Mergulho


Certifications de plongée PADI Master Scuba Diver Trainer
PADI EFR Instructor

Pedro Mesquita

Colaborador Haliotis Porto


Certifications de plongée PADI Rescue Diver

Luís Ribeiro

Colaborador Haliotis Porto


Certifications de plongée PADI Rescue Diver

José Teixeira

Comunicação


Certifications de plongée PADI Advanced Open Water Diver

Contacts

Rua Damião de Góis 120
4460-292 Senhora da Hora
Matosinhos

Tel +351 220 984 227 
Telm. +351 916 779 390   
Telm. +351 912 388 702    
Telm. +351 927 599 970    
Telm. +351 962 837 783 
e-mail:
 porto@haliotis.pt

Comment arriver

Informação Legal

Licenced by Instituto de Desporto de Portugal

Licenced by Instituto de Desporto de Portugal

All insurance by Mútua dos Pescadores

All insurance by Mútua dos Pescadores

Operator Maritimo Turistico with licence Nº17 by Capitania do Porto de Peniche

Operator Maritimo Turistico with licence Nº17 by Capitania do Porto de Peniche

Tourism licence 9/2009

Tourism licence 9/2009

Company registered in RNAAT with activities recognized as Nature Tourism

Company registered in RNAAT with activities recognized as Nature Tourism

Licened by Instituto da conservação da Natureza

Licened by Instituto da conservação da Natureza

Company registered in RNAAT with activities recognized as Nature Tourism

Company registered in RNAAT with activities recognized as Nature Tourism